• Le Manuel de l'Ascension

     

     

    Lagune

      MANUEL ELEMENTAIRE DE L'ASCENSION

     Les Symptômes de l'Ascension 

     

     

    Vous êtes-vous déjà retrouvé en pleine conversation passionnante et soudainement incapable de trouver vos mots ou de vous souvenir d’un nom ? Est-ce qu’il vous arrive de manger plusieurs fois par jour parce que vous avez l’impression que votre glycémie est en train de baisser brusquement ? Avez-vous eu des périodes où vous étiez incapable de dormir de toute la nuit, ou d’autres avec des réveils réguliers entre 2 et 4 heures du matin... ou d’autres encore où vous dormiez comme une souche toute la nuit sans pouvoir garder les paupières ouvertes dans la journée ? 

    Ou peut-être avez-vous eu par moments le sentiment écrasant de ne pas avoir votre place. À chaque fois que vous vous regardiez dans le miroir vous ne saviez pas qui vous étiez en train d’y voir ? Avez-vous perdu toutes vos passions pendant quelque temps, vous sentiez-vous découragé et léthargique, incapable de trouver l’énergie de faire quelque chose, et simplement ne plus vous soucier de rien ? 

    Si vous avez vécu l’un ou l’autre de ces scénarios, vous n’êtes très certainement pas le seul. Pour la plupart d’entre nous, les symptômes de l’ascension sont probablement les plus universels, bien qu’en même temps aussi les plus déroutants et les plus effrayants. Sans aucun cadre de référence pour ce que nous vivons, nous pouvons même avoir l’impression de développer quelque trouble mental, ou de perdre vraiment la boule. En fait, c’est la stricte vérité, car nous perdons ! Nous perdons tous les aspects de nous-mêmes les plus denses et de vibration plus basse.

     Souvent, il peut s’avérer vain d’aller chez le médecin car la communauté médicale conventionnelle n’a pas encore vu la plupart de ces symptômes et n’a aucune compétence pour s’en occuper. La plupart du temps, les symptômes finissent par disparaître d’eux-mêmes sans aucune sorte de traitement. Mais il peut parfois être utile aussi de voir un médecin. Et souvenez-vous toujours que nos maux étranges et inconfortables, qu’ils soient physiques, mentaux ou spirituels, ne sont pas tous à attribuer aux symptômes de l’ascension. Parfois un cigare c’est tout simplement juste un cigare.

    Bien que les symptômes de l’ascension varient d’un individu à l’autre, beaucoup parmi eux sont assez universels. Si vous avez un symptôme étrange ou une expérience qui ne sont pas listés ici, vous n’êtes pas seul. Chacun de nous est branché différemment et expérimentera ce processus rapide et intense en fonction de ce qu’il est, de la manière dont il voit les choses, de ce qu’il croit, et de la manière dont il est connecté et ouvert à la Source et aux dimensions supérieures.

    Ce que nous croyons détermine la manière dont nous gérons notre énergie. Le filtre au travers duquel nous faisons couler notre énergie, ou ce dont nous nous occupons, affectera énormément notre processus d’ascension et le déterminera. Une des choses les plus importantes et les plus faciles que nous puissions faire pour soutenir un processus d’ascension sans heurts consiste à ne pas prendre les choses personnellement. Ce processus ne peut être évité. Nous l’avons accepté parce que nous savions que nous serions à la hauteur, et nous y sommes engagés tous ensemble. Rien ne vous attaque personnellement. Vous n’êtes pas abandonné, piétiné, ignoré ou puni. Vous n’avez rien fait de mal. Vous n’êtes pas quelqu’un de méchant. Au contraire, vous vivez cette expérience en raison de la personne exquise et formidable que vous êtes ! Votre courage, votre force et votre consécration sont très hautement révérés par tout ce qui vit dans l’univers. Cette expérience prodigieuse de l’ascension est une expérience exceptionnelle, puissante et étonnante qui pave la route afin que tous les autres suivent. En commençant la construction, vous rendez les choses bien plus faciles pour tous ceux qui viennent après vous. Vous êtes des anges... car vous êtes véritablement divins.

    Et sachez qu’en progressant au travers du processus d’ascension votre enfant intérieur et votre ego commencent à diminuer. De ce fait, le processus devient de plus en plus aisé au fil du temps. Si ce n’est déjà fait, vous parviendrez à un stade où il vous sera possible d’observer simplement ce qui se passe à l’intérieur de vous, de l’observer de l’extérieur. Vous pourrez penser : « Oh, voici un nouveau symptôme » ou bien « une nouvelle vague d’énergie arrive ! » Puisque le processus d’ascension est tellement permanent, tous ses aspects finiront par vous devenir si familiers qu’ils ne représenteront même plus de gros défis. À force de clopiner à moitié mort, vous finissez par vous habituer (sourire) ! Et vous en viendrez à apprendre que cela ne vous tuera pas. Vous pouvez mourir en restant en vie, vous pouvez vous sentir par moment carrément bizarres et mal à l’aise, mais ces sensations passent toujours. Et tandis que nous progressons si graduellement vers l’énergie qui nous fait nous sentir bien, vers les états d’être qui nous font du bien, les choses ne cessent de s’améliorer. Au commencement, notre densité et celle de la planète se disloquent et se retirent. Parce qu’elles sont délogées et se déplacent autour de nous, c’est tout ce que nous pouvons voir et expérimenter pendant un certain temps. Mais ça s’améliore de plus en plus... et nous avons déjà fait tant de progrès ! Vous trouverez, à la fin, que cela en valait bien la peine.

    Globalement parlant, notre corps, notre mental, et notre esprit[1] progressent vers des niveaux plus élevés. Ils perdent leur densité. Afin de « mourir » c’est-à-dire d’atteindre une dimension supérieure où les fréquences sont beaucoup plus élevées, nous devons nous y « ajuster ». Vous ne pouvez pas mettre une cheville carrée dans un trou rond. Et vous ne pouvez pas presser une grosse goutte d’énergie dense à travers un filtre fragile. Tandis que nous poursuivons cette incroyable transition dans les dimensions supérieures tout en étant dans un corps physique, beaucoup de choses se mettent en place du fait de notre transmutation. Et tandis que nous élevons nos fréquences à un niveau toujours plus élevé (la matière plus légère vibre à une fréquence plus élevée), nous sommes par moments ici dans la vieille réalité 3D et par moments dans une dimension plus élevée.

    Dans les dimensions supérieures, les choses sont très différentes. Nous n’avons pas l’habitude de demeurer là tout en habitant encore notre vieux véhicule 3D, avec un vieux mental et des modes de pensée 3D. De plus, lorsque survient un quelconque changement, le niveau physique est toujours le dernier à être affecté et à se transformer. Et il se produit énormément de changement !

    Ainsi donc, notre corps se transmute et devient de plus en plus léger et de plus en plus pur. Cela peut provoquer de nombreuses douleurs et souffrances physiques variées car ce qui vibre plus bas (spécialement les vieux traumatismes et les vieilles blessures, ou même des états de santé déséquilibrés) le ressent le plus. Lorsque l’énergie plus élevée pénètre en nous — et nous recevons chaque jour de l’énergie de plus en plus élevée — cela affecte tout ce qui est de vibration plus basse. Et plus la vibration est basse, plus nous le ressentons.

    Karen Bishop

     (extrait)

    Traduction AD